Notre entreprise
L'un des producteurs d'aluminium de première fusion les plus performants au monde. Fondée en 1989, Aluminerie Alouette s'est engagée à préparer l'avenir en devenant le leader de son domaine.
Historique
Une initiative toute québécoise.
 

Déjà, dans la réalité industrielle des années 1970, il était question pour les grandes compagnies d'aluminium d'ériger un site à Sept-Îles. L'idée d'y jeter l'ancre s’est précisée avec la réalisation du quai de La Relance à Pointe-Noire en 1985.

 

C'est sous l'initiative de la Société générale de financement du Québec (SGF) qu'un consortium international fut créé en 1987, en vue d'implanter une aluminerie dans la belle province. Grâce à son port en eau profonde, à sa main-d'œuvre qualifiée et à sa proximité des grands réseaux électriques, Sept-Îles a constitué un choix indiscutable.

 

L’implantation d’Aluminerie Alouette à Sept-Îles a été annoncée officiellement le 1er septembre 1989. Bâtie en moins de trois ans, l’usine a produit sa première tonne d'or gris en juin 1992.

 

La croissance de l’organisation se traduit aujourd’hui par l’expansion de l’usine, la Phase II, amorcée en septembre 2002 et terminée en mai 2005. Le chantier de la Phase II, le plus grand en construction privée au Québec, s’inscrit désormais comme une référence en matière de construction et de démarrage d’alumineries à l’échelle mondiale. Grâce à un investissement de 1,4 milliard $, la production annuelle est passée de 245 000 à plus de 575 000 tonnes et 393 nouveaux emplois permanents ont été créés.

 

Avec plus de 900 employés et une capacité de production annuelle de 600 000 tonnes d’aluminium de première fusion, elle est le plus important employeur de Sept-Îles et la plus importante aluminerie des Amériques.

 

L'entreprise possède également les certificats ISO 9001 (qualité), ISO 17025 (qualité du laboratoire et analyses environnementales), ISO 14001 (environnement), OHSAS 18001 (santé-sécurité) et BNQ 9700-800 (prévention, promotion et pratiques organisationnelles favorables à la santé en milieu de travail).

 

Aluminerie Alouette regroupe cinq partenaires : Austria Metall (Autriche, 20 %), Hydro Aluminium (Norvège, 20 %), Investissement Québec (Canada, 6,67 %), Marubeni Métaux & Minéraux (Japon, 13,33 %) et Rio Tinto (Canada, 40 %).